A l'intention des nouveaux arrivants sur le blog

Avertissement :

Ce blog, n’a aucune intention d’inciter les assujettis à refuser de se conformer aux prescriptions de la législation de la sécurité sociale, notamment de s'affilier à un organisme de sécurité sociale ou de payer les cotisations et contributions dues. Bien au contraire, ce blog réaffirme l’obligation de s’affilier à UN organisme de sécurité sociale, pour l’assurance maladie et l’assurance retraite, dans le respect des directives européennes et de leur transposition dans le droit français.

---

Face à l'afflux de demandes d'information je vous prie de bien vouloir consulter les différents sites d'informations listés à droite "pour en savoir plus" et en particulier les vidéos qui répondent aux questions les plus courantes.

Vous pouvez commencer par prendre des informations sur le mouvement des libérés et ensuite poser vos questions soit dans le groupe Facebook des libérés de la sécu ou dans le forum des libérés

Bien évidemment je vous invite à lire mon livre "Je quitte la Sécu" qui répond à nombres de questions juridiques, économiques et pratiques.

En dernier recours laissez moi un message par le formulaire contact.

vendredi 27 mars 2015

Communiqué du mouvement des Libérés : Les bobards de l'Express

Communiqué du mouvement des Libérés du 27/03/2015

L'Express serait-il devenu l'organe officiel de propagande du modèle-social-français-que-le-monde-entier-nous-envie?

Une série d'articles à charge contre les libérés de la sécu le laisse fortement suspecter.

Ce ne fut pourtant pas toujours le cas. En 2004, l'Express publiait un dossier intitulé " Le monopole de la Sécu est-il menacé ? ", dossier relativement impartial puisqu'il donnait la parole aussi bien aux tenants du monopole qu'à ceux qui le combattent, avec en particulier des articles du Dr Reichman et du Pr Jean-François Prévost, professeur de droit à Paris V-Descartes qui proclamait très clairement:
"Depuis que les deux directives de 1992 ont été transposées en droit interne, il n'y a plus à finasser : la concurrence joue à partir du premier euro pour l'intégralité des risques sociaux".

Dix ans après, l'Express multiplie les articles défendant bec et ongles le monopole des organismes de sécurité sociale, et tentant de discréditer les libérés de la sécu. Deux journalistes sont à la manœuvre, pour autant que l'on puisse donner le nom de journalistes à ce qui s'avère être plutôt des agents d'influence.

D'abord Agnès Laurent, qui publie le 9 mars 2015 un article scandaleusement tendancieux intitulé: La vie rêvée des "libérés de la sécu". Il faut dire que les curieuses méthodes "journalistiques" d'Agnès Laurent avaient déjà été décryptées par la Fondation Polémia qui avait en 2013 décerné un "Bobard d'or" à un dossier sur le coût de l'immigration: couverture racoleuse en complète contradiction avec les articles tendancieux du dossier, refus d'accorder un droit de réponse à Jean-Paul Gourévitch…

Son article sur les libérés de la sécu est du même tonneau: "Ils se laissent séduire par les sirènes du populisme fiscal", "Ils se vivent en esclaves d'un système étatisé et se rêvent en héros", "ils l'appuient dans ses outrances antisystème et rient de ses bons mots",... Agnès Laurent fait feu de tout bois pour tenter de discréditer les libérés, avec en particulier d'odieuses attaques ad hominem contre Claude Reichman, y compris sur son apparence physique ("Habillé comme un notable, costume sombre, cravate, pochette, il ne résiste jamais à une blague de salle de garde") et contre Laurent C, sur qui elle fait peser une suspicion d'appétits lucratifs avec la vente de son livre mais aussi avec les clients de sa société. Mais tout l'article serait à citer, tant les attaques sont sournoises, fielleuses, méprisantes. On croirait un article de la Pravda contre les "déviationnistes hitléro-trotskystes" à la grande époque stalinienne.

Deuxième journaliste-agent d'influence à la manœuvre dans cette grande opération de désinformation, Ludwig Gallet. Lui n'y est pas allé de main morte: 8 articles depuis octobre 2014, dont 6 dans les 3 dernières semaines. Cela fait beaucoup pour 472 (sic) libérés de la sécu - pardon, 769 d'après les chiffres du dernier article de la série. On ne s'étendra pas sur l'analyse de ces articles, car c'est un livre entier qu'il faudrait consacrer à leur décryptage, tant on y retrouve l'ensemble des techniques remarquablement décrites par le regretté Vladimir Volkoff: négation des faits, inversion des faits, mélange vrai-faux, modification du motif, modification des circonstances, estompement, camouflage, interprétation, généralisation, illustration, parts inégales, parts égales, variation sur le même thème.

Certes, l'Express n'est pas le seul média impliqué dans cette opération de désinformation, ce qui n'a rien d'étonnant quand on connaît les subventions massives dont bénéficie la presse française de la part de l'Etat. Mais manifestement l'Express est devenu le vaisseau amiral de cette armada.

Selon un rapport de la Cour des comptes publié en février 2013, L'Express aurait reçu plus de 6,2 millions d'euros par an d'aides directes de l'État de 2009 à 2011, soit 23 centimes par exemplaire diffusé. Un rapport de l'Assemblée nationale sur l'économie de la presse publié en 2012 avance lui le chiffre de 7,6 millions d'euros de subventions sur la seule année 2011.
Pas étonnant que la France s'enfonce (38ème!) dans le classement mondial de la liberté de la Presse...

Le Mouvement des Libérés

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire