A l'intention des nouveaux arrivants sur le blog

Avertissement :

Ce blog, n’a aucune intention d’inciter les assujettis à refuser de se conformer aux prescriptions de la législation de la sécurité sociale, notamment de s'affilier à un organisme de sécurité sociale ou de payer les cotisations et contributions dues. Bien au contraire, ce blog réaffirme l’obligation de s’affilier à UN organisme de sécurité sociale, pour l’assurance maladie et l’assurance retraite, dans le respect des directives européennes et de leur transposition dans le droit français.

---

Face à l'afflux de demandes d'information je vous prie de bien vouloir consulter les différents sites d'informations listés à droite "pour en savoir plus" et en particulier les vidéos qui répondent aux questions les plus courantes.

Vous pouvez commencer par prendre des informations sur le mouvement des libérés et ensuite poser vos questions soit dans le groupe Facebook des libérés de la sécu ou dans le forum des libérés

Bien évidemment je vous invite à lire mon livre "Je quitte la Sécu" qui répond à nombres de questions juridiques, économiques et pratiques.

En dernier recours laissez moi un message par le formulaire contact.

mardi 22 janvier 2013

Le début de la fin

En cherchant "quitter la sécu" sur Google je tombe immédiatement sur le site quitter_la_secu et quelques clics plus loin sur libreassurancemaladie.com qui nous apprend que grâce à l' Union Européeen la sécurité sociale n'a plus le monopole en France et que je suis donc libre de souscrire à une assurance maladie privée, du moment qu'elle couvre a minima ce que couvre la sécu.

1) Est-ce intéressant financièrement ?

En sortant de la sécu on ne paye plus la cotisation maladie (6,5% des revenus déclarés) ni, et c'est toute la beauté de la chose, la CSG (7,5%) et la CRDS (0,5%), soit un total d'environ 16.000€ dans mon cas.

De l'autre il faut souscrire à une assurance privée, type www.amariz.fr , société anglaise qui a une offre sur mesure pour les français rebelles, avec un contrat "assurance premier euro or" qui couvre exactement ce que couvre la sécu, ni plus ni moins.
Le prix ? Pour une personne seule comme dans mon cas, tenez vous bien : 352€ par mois soit 4.224€ par an.

Soit un gain de 11.776€ par an ! La messe est dite.

PS : comme mon épouse cotise de son coté à la sécu en tant que salariée elle reste couverte par la sécu ainsi que les enfants rattachés. Elle garde aussi sa mutuelle.

2) Est ce risqué ?

Je suis couvert de la même manière et remboursé sur les mêmes bases. Si je veux plus je prends une assurance complémentaire, comme on est quasi obligé de la faire pour la sécu avec une  mutuelle.

Bon il y a une limite de prise en charge à 450.000€ par an mais je suis en bonne santé et je fais attention à la conserver car en tant que profession libéral je n'ai pas d'indemnité journalière en cas de maladie comme les salariés. En cas de grippe ou autre hospitalisation plus importante c'est zéro de chez zéro. Autant vous dire je n'ai pas  un seul jour de maladie depuis  longtemps et que je fais très attention à éviter les problèmes (sports et activités à risques, hygiène de vie, etc...).
A ce sujet j'ai souscris depuis que je ne suis plus salarié une assurance spécifique pour les professions libérales et indépendants qui m'octroit des indemnités journalières en cas de maladie. Il y a 30 jours de franchise (ça laisse le temps de guérir !), c'est pas donné mais faut pas jouer mais c'est le prix de la tranquilité d'esprit.

Enfin, dans le pire des cas, la sécu est obligé de me reprendre si je recotise chez eux ou même sans emploi en me rattachant à mon épouse qui cotise déjà. D'ailleurs la sécu prend même ceux qui cotisent pas  ou même ceux qui sont étranger en situation irrégulière. C'est dire !

Bref : moyennant une assurance française clasique pour les indemnités journalières maladie et autre assurance invalidité/déces, plus éventuellement la complémentaire d'AMARIZ qui coute le même prix qu'une mutuelle en France, pas de risque particulier.

Allez c'est parti je renvoie mon dossier d'inscription à AMARIZ !

PS : je précise que je en fais pas de publicité pour AMARIZ mais que c'est la seule société d'assurance maladie européenne que j'ai trouvée et qui prenne en charge spécifiquement les français.


6 commentaires:

  1. Bonjour

    Avant d'envisager moi aussi de franchir le pas, je souhaite être sur des cotisations qui ne seront plus déduites (je suis salarié) : s'agit-il uniquement de l'Urssaf maladie, et uniquement elle, ou bien les cotisations Urssaf vieillesse et accident travail doivent elle être prise en compte également ?
    sur ma fiche de paie cela passe ainsi du simple au double !

    100 fois merci pour ce blog et vos retours d’expérience

    Eric

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @eric : en quittant la sécu vous récupérez uniquement les cotisations sociales relative à la maladie, à la fois sur la part salariale mais aussi sur la part patronale.
      Pour ne pas payer la cotisation vieillesse il faut quitter le régime de retraite mais pour un salarié est moins avantageux car vuos ne pouvez pas déduire de vos revenus les cotisations à une assurance vie européeenne (ce qui est possible en statut indépendant).
      Enfin pour accident du travail, pas possible, à ma connaissance.
      Cdlt

      Supprimer
  2. Merci Laurent pour votre réponse
    En additionnant la Csg, la CsgRds et les cotisations maladie j'arrive à un total annuel de 9504 €, bien moins élevé qu'un indépendant. Amariz me demande 3133 € pour un an, reste un solde de 6400 € qui sera imposé.

    Cela reste quand même tentant, malgré les embuches administratives ! mais il faut bien que certains essuient les plâtres pour lancer le mouvement :)

    Merci a vous

    Eric

    RépondreSupprimer
  3. Ben Voyons !

    La sécurité sociale est un organisme qui fonctionne par répartition donc certains payent chers et d'autres moins car tout cela est basé sur les revenus.

    Libre a vous de quitter le système , là n'est pas le problème.
    Par contre, arguer tout haut que votre épouse et vos enfants restent rattachés donc sans risque pour vous, là ça me choque.
    Quand on prend une position, on essaye d'aller au bout non ?

    Enfin, sur l'aspect dépenses, 450 000 euros c'est à peut près le coût pour un traitement lourd type chimio ou autre (ce que je ne vous souhaite pas évidement).

    Allez donc faire un tour de l'autre côté de l'Atlantique pour voir ce que le système privé créé comme désastre et on reparlera de vos 15 % de gagné sur votre revenu de 106000 euros si mes calculs sont bons soit environ 7 smics.....


    RépondreSupprimer

  4. Arguments maintes fois opposés dans la reprise de mes articles sur Contrepoints. Les reponses y sont. Si vous manquez de temps voyez l épisode 2 où je fait une compil de ces réponses.

    Enfin je vous rassure sur ma participation active a la repartion nationale car si je gagne plus de 7 fois le smic je paye en revanche largement plus que 7 fois ce que paye un smicard (non péjoratif). Largement veux dire au moins 50 fois plus !
    Mieux je paye aussi un % de mes revenus a l urssaf au titre des allocs familiales de manière proportionnelle et non plafonnée. Pourtant je touche des allocs qui elles sont bien plafonnés. C est donc bien un impot de plus pour cette très chere repartion.

    Je concluerai simplement que quand tous ceux qui créé des emplois et des richesses comme moi partiront non seulement de la secu mais du pays, il
    n y aura plus rien a repartir entre vous !
    Ca s appelle tuer la poule ou plutot le pigeon aux oeufs d or.

    Et on aura pas besoin d eteindre la lumière en partant : on sera deja tous dans noir

    Securité-socialement votre

    Laurent C


    Laurent C.

    RépondreSupprimer
  5. Personnellement, je pense que tout un chacun, qui est assez prudent devrait gérer sa sécurité sociale tout seul. Ce n'est en effet dans l'intérêt de personne d'autre que soi que de mettre de côté pour les imprévus comme les maladies par exemple.

    RépondreSupprimer