A l'intention des nouveaux arrivants sur le blog

Avertissement :

Ce blog, n’a aucune intention d’inciter les assujettis à refuser de se conformer aux prescriptions de la législation de la sécurité sociale, notamment de s'affilier à un organisme de sécurité sociale ou de payer les cotisations et contributions dues. Bien au contraire, ce blog réaffirme l’obligation de s’affilier à UN organisme de sécurité sociale, pour l’assurance maladie et l’assurance retraite, dans le respect des directives européennes et de leur transposition dans le droit français.

---

Face à l'afflux de demandes d'information je vous prie de bien vouloir consulter les différents sites d'informations listés à droite "pour en savoir plus" et en particulier les vidéos qui répondent aux questions les plus courantes.

Vous pouvez commencer par prendre des informations sur le mouvement des libérés et ensuite poser vos questions soit dans le groupe Facebook des libérés de la sécu ou dans le forum des libérés

Bien évidemment je vous invite à lire mon livre "Je quitte la Sécu" qui répond à nombres de questions juridiques, économiques et pratiques.

En dernier recours laissez moi un message par le formulaire contact.

samedi 27 août 2016

La fin des tribunaux des affaires de securité sociale

Un communiqué du MLPS Mouvement pour la liberté de la protection sociale a lire ici

2 commentaires:

  1. Cela commence à bouger.
    A quand le remboursement total des cotisations sociales sur la maladie et la retraite ainsi que de la csg crds sur 15 ans au motif que les affiliés ont étés assujettis à un système qu'ils ne voulaient pas et qui en plus est totalement illégal.
    A n'en pas douter, fin de la répartition.
    Au menu: équité, justice, liberté et responsabilisation.
    Fini l'assistanat, le je-m’en-foutisme et la fainéantise.
    Place au mérite, au travail rémunéré à sa juste valeur et fin du socialisme caniveau.
    En résumé de quoi redonner à la France de sa superbe, enfin.

    RépondreSupprimer
  2. Pour quelqu'un qui change de nationalité je trouve cela un peu fort, de vouloir redonner à la France de sa superbe.

    RépondreSupprimer