A l'intention des nouveaux arrivants sur le blog

Avertissement :

Ce blog, n’a aucune intention d’inciter les assujettis à refuser de se conformer aux prescriptions de la législation de la sécurité sociale, notamment de s'affilier à un organisme de sécurité sociale ou de payer les cotisations et contributions dues. Bien au contraire, ce blog réaffirme l’obligation de s’affilier à UN organisme de sécurité sociale, pour l’assurance maladie et l’assurance retraite, dans le respect des directives européennes et de leur transposition dans le droit français.

---

Face à l'afflux de demandes d'information je vous prie de bien vouloir consulter les différents sites d'informations listés à droite "pour en savoir plus" et en particulier les vidéos qui répondent aux questions les plus courantes.

Vous pouvez commencer par prendre des informations sur le mouvement des libérés et ensuite poser vos questions soit dans le groupe Facebook des libérés de la sécu ou dans le forum des libérés

Bien évidemment je vous invite à lire mon livre "Je quitte la Sécu" qui répond à nombres de questions juridiques, économiques et pratiques.

En dernier recours laissez moi un message par le formulaire contact.

samedi 20 août 2016

450.000 cas de défection du RSI !

Jusqu'à présent le RSI déclarait officiellement quelques centaines de cas de désaffiliation, autre terme politiquement correct pour ne pas dire "libérés" de la sécu.

La CNDI, Coordination Nationale Des Indépendants, association de défense des petits entrepreneurs qui agit de l'intérieur en se faisant élire des administrateurs dans les instances paritaires du RSI et des TASS, nous informe "connaitre au moins 450.000 cas de défection du RSI" !

Sur 2.8 millions de cotisants (chiffres officiel RSI 2015) cela représente pas moins de 16% de libérés qui contestent la légitimité de ce monopole.



Source de l'information


5 commentaires:

  1. A noter également que l’État a réaffecté la CSG CRDS pour contrer l’arrêt De Ruyter sur un soit disant fonds retraite.
    En conséquence de quoi cette taxe aberrante doit être génératrice de droit (ce qui n’empêchera pas un nouveau procès, et si besoin est un reniement de la nationalité française par de nombreux non résidents dès l’acquisition d'une nouvelle nationalité).
    Messieurs, à vos avocats.
    A tous les non résidents, reniez cette nationalité maudite vous aurez la paix.
    A tous les entrepreneurs, salariez vous et délocalisez votre société en Allemagne, pays de la liberté, si le rsi meurt faute de gens à spolier on a gagné la bataille et on se libère tous, pas seulement les indépendants.
    A tous les jeunes talents, diplômés, entrepreneurs, le monde vous tends les bras et un futur plein de promesses et de joies pour tous en dehors de ce pays d'esclavagiste, de bourreaux (arrêt Selmouni contre France, Aout 1999, la France condamnée pour torture par la CEDH)et d'assassins. Je vous invite à quitter le pays, la meilleure protestation.
    A tous ceux qui le peuvent, prenez la nationalité d'un paradis fiscal, vous priverez la France de revenus et asphyxiez le système.
    Ensemble nous allons vaincre.
    Courage nous tenons le bon bout.
    Dès la fin des vacances judiciaires je lance une première bordée de procès contre la sécu, dès ma nationalité italienne obtenue et la française reniée, je pourrai saisir directement la CJUE.
    Courage à tous.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Laurent C.
    Défection ne veut pas forcément dire libérés de la secu. Cela comprend-il les entreprises en difficulté ou en dépôt de bilan, ou simplement les petites entreprises qui fuient le RSI en changeant de statuts ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le communiqué ne precise pas la
      Nature des defections mais selon le dictionnaire defection egale abandon. On abandonne le rsi quand on decide de ne plus le payer sinon en cas de changement de statut ou de fin d activité ca s appelle une radiation.

      Supprimer
    2. Yesss! Cher Laurent,
      Discuter avec toi fait un bien fou!

      Supprimer
    3. Cela ne changera pas grand chose.
      Si le rsi meurt c'est l'ensemble du système qui s'effondre car le fait que la france a un ensemble de régimes professionnels apparaitra au grand jour et ceci même si les artisans commerçants et libéraux sont réaffectés au régime général.
      le régime légal et incompatible avec l'existence de plusieurs caisses.
      Donc la sécurité sociale est à souscription facultative.

      Supprimer