A l'intention des nouveaux arrivants sur le blog

Avertissement :

Ce blog, n’a aucune intention d’inciter les assujettis à refuser de se conformer aux prescriptions de la législation de la sécurité sociale, notamment de s'affilier à un organisme de sécurité sociale ou de payer les cotisations et contributions dues. Bien au contraire, ce blog réaffirme l’obligation de s’affilier à UN organisme de sécurité sociale, pour l’assurance maladie et l’assurance retraite, dans le respect des directives européennes et de leur transposition dans le droit français.

---

Face à l'afflux de demandes d'information je vous prie de bien vouloir consulter les différents sites d'informations listés à droite "pour en savoir plus" et en particulier les vidéos qui répondent aux questions les plus courantes.

Vous pouvez commencer par prendre des informations sur le mouvement des libérés et ensuite poser vos questions soit dans le groupe Facebook des libérés de la sécu ou dans le forum des libérés

Bien évidemment je vous invite à lire mon livre "Je quitte la Sécu" qui répond à nombres de questions juridiques, économiques et pratiques.

En dernier recours laissez moi un message par le formulaire contact.

mercredi 4 mai 2016

13 mai : spécial cipav sur les ondes

Après le Parisien, l'UFC que Choisir,  Capital, Radio - France s'intéresse à la CIPAV, ( et à son monde merveilleux ...°), et cela se passera le 13 Mai prochain.

 Tout d' abord dans la matinale de Patrick Cohen  vous aurez droit à un condensé  lors du  " Zoom de la rédaction" aux alentours de  7 h 15.

 Idem sur France Info à un horaire non précisé à cette date  puis  sur France Culture dans le journal de 18h.

Ce sera ensuite lors de l'émission "Secret d'info"(France Inter)  à 19 h 20 et vous pourrez trouver  la version Internet de l'émission sur le site "Secret d Info".

Donc une journée "Spécial CIPAV" sur les antennes de Radio - France

3 commentaires:

  1. Avec bien entendu un grand débat très objectif sur l'utilité de cette caisse, le harcèlement de ses membres, et l’illégalité avec laquelle elle ponctionne les revenus.
    Le fait qu'elle ne pourra pas payer les retraites et que tout ceux qui n'ont pas 60 ans ne recevront rien et cotisent pour rien.
    Je suis en train de renier la nationalité française pour pouvoir saisir directement la CJUE et récupérer l'intégralité des charges sociales lorsque j'étais salarié au motif que la France n'a pas de régime légal et que la sécurité sociale (WSS) n'a pas eu mon accord pour me ponctionner.

    RépondreSupprimer
  2. Sans oublier :
    - aucune régularisation positive (remboursement de trop perçu) dès que l'entreprise a été fermée
    - alors que les régularisations négatives, récupération des cotisations après la fermeture de l'entreprise à cause des 2 ans de décalage, sont elles infinies
    Deux poids, deux mesures... Même l'URSSAF et le RSI sont capables de rembourser les trop perçus avec 2 ans de décalage. A la CIPAV, ça n'existe tout simplement pas.

    RépondreSupprimer
  3. J'ai beaucoup aimé le reportage, ils va m'être très utile lorsque je vais justifier ma demande pour récupérer mon argent.
    Qui vous dit que pour les salariés cela ne va pas devenir la même chose ?
    J'ai beaucoup aimé la promotion du directeur, soyez incompétents et malhonnêtes en france c'est la seule chose qui soit récompensée.

    RépondreSupprimer